Oui Tarik Ramadan est dangereux…..

 Propos de Abdallah Ibn Al Roumi

Oui je l’affirme, Tariq RAMADAN est dangereux. Pourquoi ? Parce qu’il est un fervent démocrate. Parce qu’il pèse ses mots, parce qu’il est calme et posé, parce qu’il argumente, parce qu’il est lettré et cultivé, parce qu’il sait de quoi il parle et qu’il en parle bien, parce qu’il appelle les musulmans à la réflexion plutôt qu’à la pulsion. Parce que Tariq RAMADAN n’est pas un militant pro militaire qui appelle au Jihad armé mais un professeur de philosophie qui appelle au combat intellectuel. Et c’est en tout cela qu’il est dangereux.

Il est au combien plus facile de stopper l’avancée des intégristes aux pensées étroites. Il est facile de faire taire celui qui lance des appels à la haine et au terrorisme.

Légalement, juridiquement, Constitutionnellement, vous pouvez, et devez pour le bien de la Nation, mettre sous les verrous tous ceux qui posent des bombes, qui lapident, qui tuent, qui appellent au meurtre, qui troublent l’ordre public et la stabilité du pays. Pour tout cela, personne ne vous en tiendra rigueur.

Si demain, en regardant le journal de 20h00, nous apprenons qu’un groupuscule islamiste s’est fait arrêter alors qu’il préparait un attentat personne, pas même les musulmans, ne serait choqué d’apprendre qu’on les a jetés en prison. Tout cela parce que nous avons la chance de vivre dans un Etat de droit, et que dans un tel système les arrestations ne se font que sur des motifs juridiques valables et non de manière arbitraire.

Malheureusement, aucun système n’est parfait, et si l’Etat de droit est une magnifique protection pour nos libertés, il présente aussi quelques failles dont certains savent jouer. Par exemple en France, on présente la bonne élève, mais voilée, comme étant alternativement la pauvre femme opprimée et la méchante islamiste qui fait du prosélytisme, alors qu’on ne prend pas le risque d’exclure l’élève absentéiste qui insulte et violente ses professeurs sous prétexte qu’on ne ferait que le conduire un peu plus sur la pente glissante de la délinquance.

Autre exemple, grâce, ou à cause du 11 Septembre, les USA bombardent Kaboul au nom de la lutte contre le terrorisme. Ils inventent le concept de guerre préventive contre l’Irak, tout en envisageant d’attaquer la Syrie… Ces attaques militaires, injustes au regard du droit international, trouvent malgré tout leur justification dans les attentats du 11 Septembre. C’est toujours au nom de ce 11 Septembre que les USA trouvent un soutient auprès de leur peuple et d’une partie du monde.

De la même manière, c’est en présentant les tchétchènes comme des terroristes et non comme des résistants que la Russie de POUTINE justifie les massacres. C’est en présentant les palestiniens comme les coupables et non comme les victimes que SHARON justifie la construction du mur de la honte…

Mais pour le coup, on a même pas un petit 11 Septembre intellectuel à reprocher à Mr RAMADAN, pas le moindre attentat verbal, pas même un Hijab rédactionnel. Pourtant, ça nous aurait bien aidé pour lui clouer le bec. Allez Mr RAMADAN, un petit effort, soyez un peu plus virulent et un peu moins ouvert. Rendez vous au moins coupable d’un délit de sale gueule, laissez vous pousser une grosse barbe bien touffue, portez ne serait-ce qu’une Djellaba quand vous venez sur un plateau de télé, afin qu’on puisse au moins vous trouvez un début de ressemblance avec les « barbares » du Moyen-Orient. Au lieu de cela, Mr RAMADAN se présente en costume bien de chez nous, il ne porte qu’une petite barbe bien taillée et il est tout sourire.

Voilà ce qui rend RAMADAN dangereux aux yeux de certains.

Heureusement, nous avions été protégés du grand méchant loup par Mr PASQUA, alors Ministre de l’Intérieur, quand il avait décidé que RAMADAN soit interdit de séjour en France. Et oui Mr RAMADAN, vous l’aviez bien cherché. Vous vous étiez quand même payé le toupet d’être trop écouté dans nos banlieues. Vous savez, ces banlieues qui nous font fantasmer. Ces banlieues où soit disant prolifère le crime organisé, où pullulent les réseaux terroristes bref, ces banlieues sont le terrain de chasse de nos hommes politiques, de nos médias. C’est leur gagne pain, leur fond de commerce économique et électoral, alors bas les pattes Mr RAMADAN. N’empiétez pas sur leurs plates bandes ou on vous tordra le coup ! Mais il fait fi de nos mises en garde, voilà l’insolent RAMADAN qui ose revenir au galop sur le sol français. Il donne des conférences, il écrit beaucoup, trop, que se soit dans ses livres, pour le Monde Diplomatique, pour Oumma.com. Il débarque sur nos chaînes de télés, nos radios… Il est quand même gonflé !!!

Alors on tente de nous convaincre qu’il tient un double discours mais personne n’en apporte le moindre début de preuve. Tariq RAMADAN ne tient pas un double discours mais un discours à plusieurs degrés au sens ou il s’adapte à son auditoire. La clarté du discours était jusque là une qualité reconnu par tous vu qu’on reprochait régulièrement aux hommes politiques ou aux économistes de pratiquer de la langue de bois, de répondre aux questions de manière détournée et incompréhensible. Mais là on reproche à un homme de conférence d’être clair. On y voit même un stratagème : « comment peut-on être aussi limpide ??? cela doit cacher quelque chose ! ». On s’étonne qu’un musulman puisse être ouvert, tolérant et moderne. C’est bien mal connaître l’Islam et les musulmans que de les réduire à de simples sauvages obscurantistes, ou il s’agit au contraire d’une amnésie volontaire.

Et voilà que RAMADAN en rajoute une couche. Il débarque avec ses gros sabots en prêchant à qui veut l’entendre que tout le monde possède un cerveau, qu’il est bon de l’utiliser et qu’il existe un droit à l’autodétermination.

Tariq RAMADAN appelle à la réflexion mais en cela il n’innove pas beaucoup. Encore une fois c’est bien mal connaître l’Islam car on dénombre dans le Qor’an, 19 injonctions divines à la réflexion. Les musulmans ne sont pas des moutons. Tariq RAMADAN nous le rappelle et c’est la tout son tort. Parce que les gentils héritiers du paternalisme n’apprécient guère que leurs sujets musulmans pensent par eux-mêmes.

« Comment des musulmans pourraient-ils bien décider de leur destin, comment pourraient-ils réfléchir à leur condition et savoir ce qui est bon pour eux ? »

C’est leur métier ça à nos gentils post-colonialistes !

« Vous musulmans, vous vous permettez de leur piquer leur travail ! Vous voulez une autonomie de pensée ? et avec qui nos gentils marionnettistes vont-ils s’amuser après ? Vous êtes vraiment ingrats avec ceux qui vous ont tant apporté ! Vous êtes ingrats avec nos gentils penseurs bien pensant qui ont tant utilisé leur cerveau pour ne pas que vous usiez le votre ! »

Evidemment, ça leur fait peur de nous voir voler de nos propres ailes parce qu’ils n’auront plus d’emprise sur nous.

Oui, Tariq RAMADAN est dangereux. Mais il n’est dangereux que pour les obscurantistes, les manipulateurs de masse et les praticiens de la tutelle intellectuelle.

Et si RAMADAN est dangereux alors il est à ranger aux côtés des dangereux Esprits des Lumières chers à notre France des Droits de l’Homme.

Alors merci Mr RAMADAN d’être dangereux. Merci pour votre travail et pour vos efforts.

Et si on vous reproche si souvent votre filiation avec Hassan Al Banna (en oubliant que les idées ne sont pas génétiques), je me permets aujourd’hui de mettre en exergue le vrai point commun qui vous lie à votre grand-père : votre lutte acharnée contre la colonisation.

Merci à vous et à tous ceux de votre trempe d’aider la communauté musulmane à s’émanciper du joug de la colonisation intellectuelle.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :